Projet "Abeilles"

2013 à aujourd'hui

Abeille-0
Abeille-1
Abeille-2
Abeille-3
Abeille-4
Abeille-5
Abeille-7
Abeille-8
Abeille-9
Abeille-11
Abeille-1
Abeille-13

Les abeilles sont primordiales pour la pollinisation et donc pour la présence des fleurs, légumes et fruits.
Les activités humaines créent une forte pression sur l’environnement et engendrent le déclin des colonies d’abeilles qui sont pourtant indispensables à la préservation des écosystèmes. En effet, le dépérissement des abeilles est observé depuis les années 90 et s’est fortement accentué au cours des années 2000. Certains scientifiques ont estimé que les populations d’abeilles avaient diminué de 30 à 90% dans certains états américains.

Les abeilles sont un chaînon vital de notre écosystème. Elles assurent près des trois-quarts de la pollinisation des plantes que les êtres humains cultivent. Seule, une abeille ne vit pas. Elle n’est rien. Elle fait partie d’une colonie qui constitue une société à part entière.
Pour une colonie, il y a de 10'000 à 70'000 ouvrières qui vivent autour de la reine dont la principale activité va la conduire à pondre près de deux millions d’œufs, soit plus de deux mille œufs par jour en pleine saison. La disparition des abeilles est une conséquence de plusieurs sources.

 

One Nature Foundation souhaite s’engager à la mise en place d’une étude sur plusieurs années de développement d’essaims en différents milieux, allant du lieu idéal à un lieu hostile à très hostile. Pour cela, diverses configurations de lieux ont été choisis et des ruches ont été implantées et du miel récolté en respect du cycle de la vie des abeilles.

L’implantation des essaims a pour but, aussi, de reconstituer un biotope favorable au développement d’autres espèces animales et végétales.
De surcroît, des mesures seront prises pour encadrer l’implantation des abeilles dans un cadre naturel accueillant, sans pesticides, OGM ou pollutions qui pourraient nuire à leur développement.

Le projet "Abeilles" de One Nature Foundation consiste à disposer, ou recevoir en donation, des terrains sur lesquels des essaims d’abeilles sont implantés. Dès que suffisamment de fonds auront pu être récoltés pour ce projet, il est prévu de mettre un place un suivi rigoureux avec une évaluation périodique de l’impact de l’évolution, en relation à l’environnement. Ceci permettra de mieux suivre des abeilles selon les contraintes propres d’un écosystème spécifique.

La Fondation a d’ores et déjà mis la première étape de ce projet avec l’installation de 24 ruches dans différents lieux représentant différentes hostilités de par l’environnement proche. D’autres ruches seront prochainement installées.

Ces lieux choisis vont de la campagne, au milieu de champs et de bois, dans une zone industrielle, en pleine ville, à l’orée d’une forêt.