Rivière de biodiversité

Le contexte

Sur la commune de Lully, une grande parcelle initialement en zone constructible, est reclassée pour un développement en zone de renaturation.

Contraintes

De nombreux aménagements en faveur de la nature vont être effectués. Une certaine activité agricole est considérée sur cette zone. Les activités seront strictement inféodées au développement de la biodiversité. Ainsi par exemple, l’usage de tout pesticide y sera interdit. Par contre, des fauches, à certaines périodes précises resteront possibles, ainsi que le pâturage par certains animaux de rente. Les abords des plans d’eau seront strictement protégés. Il sera porté une attention particulière dans l’emplacement des éléments à mettre en place de manière que les accès aux véhicules agricoles restent possibles dans certains secteurs clairement délimités.

Ces éléments offrent une chance de relever que protection de la nature et activités humaines liées à la terre et à l’eau ne sont pas deux activités incompatibles, mais bien en synergie, si chacun tient compte des contraintes de l’autre. Ce développement offre une convergence entre deux mondes qui peuvent se rencontrer si l’on n’adopte pas des positions dogmatiques et si l’on écoute l’autre. Un engagement de ONE NATURE FOUNDATION dans sa démarche de participation à la transformation engagée pour un avenir désirable.

Dans ce sens, le représentant du domaine agricole pressenti pour l’exploitation partielle de la parcelle fera partie intégrante des considérations.

La commune reste propriétaire de la parcelle et l’affectation de la zone et de ses usages restera inchangée durant toute la durée définie par le plan d’affectation.

 

Descriptif détaillé

Remise à ciel ouvert de la partie amont du Pontet

Depuis le rond-point amont du village jusqu’à l’entrée du quartier de Rossan (soit en aval de la parcelle présentée ici), la commune de Lully a prévu de remettre à ciel ouvert la rivière (le Pontet) aujourd’hui sous tuyau. Le présent développement remettra à ciel ouvert toute la partie amont du cours d’eau jusqu’à l’une des sources du Pontet. Le tracé futur suivra la limite sud de la parcelle 63, longera la vigne puis viendra se connecter avec une renaturation en aval.

Création de plans d’eau temporaires et permanents

De part et d’autre de l’affluent du Pontet remis à ciel ouvert, de petits plans d’eau temporaires et/ou permanents seront créés. Ces milieux, extrêmement favorables en termes de biodiversité, offrent des habitats spécifiques de choix pour toute une faune et une flore diversifiée. Naturellement, les cours d’eau possédaient de telles zones mais la pression pour l’exploitation du territoire les a fait disparaitre. Ces zones humides très importantes en termes de biodiversité seront reconstituées afin de diversifier les milieux naturels. La taille et les emplacements définitifs de ces éléments seront définis ultérieurement en relation au développement engagé.

Plantation d’un verger haute tige conservatoire

Dans l’espace central de la parcelle, un vaste verger haute tige d’espèces locales et anciennes sera planté. Ces arbres sont de plus en plus rares et offrent des habitats de choix pour une foule d’oiseaux et d’insectes. Le choix se porte sur des espèces anciennes de la région comme la Cerise longue queue de Denens, la Poire Clarmont ou encore la Pomme Vaudoise d’Apples. La plantation de ces variétés anciennes permettra de garantir la conservation à long terme de ces espèces régionale pour les générations futures et pourra être considérée comme un réservoir de biodiversité génétique.

Création d’une prairie fleurie

Sous les arbres plantés et sur la presque totalité de la surface de la parcelle, une vaste prairie fleurie sera semée. Un soin particulier sera apporté à son entretien extensif de manière à n’utiliser aucun produit phytosanitaire toxique. Ce type de prairie est particulièrement favorable au développement des insectes et des papillons.

Différentes techniques sont envisageables. Dans une étape initiale la technique par fleur de foin, qui consiste à faucher une prairie favorable dans les environs puis épandre le foin sur la parcelle, est considérée. Ainsi les graines tombent naturellement sur le sol et germent directement.

 

Activités connexes

En marge de la réalisation de ce développement, les programmes suivants sont pris en compte :

Valorisation pédagogique

L’idée ici est de développer une série d’activités pédagogiques en lien avec l’aménagement de la parcelle. Ainsi les classes de la région pourront y effectuer une visite avec leur professeur et, sur la base d’un cahier pédagogique, effectuer différentes activités en lien avec la protection de la nature et l’exploitation agricole raisonnée. Des sorties pourront aussi y être organisées à l’attention des citoyens, du grand public et des élus locaux.

Suivi biologique

Ce projet possède une réelle valeur pilote. Dès lors, il est essentiel de documenter l’évolution de la parcelle en termes de diversité à la fois floristique et faunistique. C’est pourquoi, dès l’acception du projet et de son financement, un vaste programme de monitoring de la biodiversité sera mis en place sur cette parcelle, afin d’établir une situation initiale, puis de pouvoir suivre l’évolution de la situation au fur et à mesure que les aménagements se mettent en place.

Figure 2 : Localisation de la parcelle 63 sur la commune de Lully (à ce stade le plan ci-dessus présentant l’avant-projet d’intention établi en septembre reste valide, à l’exception des jardin familiaux et de la place de jeux). Les emplacements définitifs de chaque élément seront définis dans le projet de détail qui sera établi ultérieurement.

Nos partenaires

Donateur

Donateur

Maître d’œuvre

Téléchargez notre dossier pédagogique pour le cycle 1

12 leçons pour en apprendre plus sur les abeilles!

Merci pour votre téléchargement!